Avec quelques jours de retard, voici l'article de la semaine.

Les occasions de balades ont été légion cette dernière quinzaine, il faut donc réussir à trouver du temps pour les photos et leur mise en ligne...

Je vous invite aujourd'hui à une promenade sur les hauteurs de la Sainte Baume, massif à cheval sur le Var et les Bouches-du-Rhône et qui est beau en toutes saisons! C'est tout récent puisqu'on a fait cette balade hier.

Nous avons eu droit à un bel éventail météorologique ce jour-là...

Soleil et temps relativement clément dans la forêt, en montée, masqués par les dernières feuilles des hêtres, des tilleuls ou des érables puis très grand soleil une fois sur la crète avec des zones battues par un vent modéré mais froid et d'autres totalement protégées (et où on crevait de chaud). Tout ça pour se retrouver au pied du sommet tout d'un coup plongés dans le brouillard et un vent plus fort!

SAINTE BAUME NOV.2015

SAINTE BAUME NOV.2015

SAINTE BAUME NOV.2015

Dans la montée...

Et sur la crête...

SAINTE BAUME NOV.2015

 SAINTE BAUME NOV.2015

SAINTE BAUME NOV.2015

Le faux Joug de l'Aigle plongé dans le brouillard

 

SAINTE BAUME NOV.2015

 

Alors que nous sommes bon pour le retour, les nuages disparaissent d'un coup de baguette magique et le grand bleu est à nouveau là. Nous reprenons donc la direction du Joug de l'Aigle (1148 mètres, le sommet de la Sainte Baume) cette fois sous un vent diabolique! (note: ne jamais tenir compte du kilométrage donné par la météo... on était bien loin des 35km/h de la plaine ;-) ).

 

SAINTE BAUME NOV.2015

(le Faux Joug de l'Aigle une demi-heure après le passage des nuages)

 

SAINTE BAUME NOV.2015

Plaine de Plan d'Aups, Pic de Bertagne à gauche. Marseille et Aubagne sont cachées derrière les reliefs.

Et ma photo préférée... On voit ici le Sud, direction les côtes Méditerranéennes.

Sainte Baume novembre 2015 - Côté Sud

 

Au Joug de l'Aigle, nous décidons définitivement de revenir sur nos pas, le passage étroit sur la roche étant beaucoup trop dangereux avec le vent. On retourne chez nous malgré tout heureux (et ivres de vent, de froid, de chaud, de soleil... et courbaturés) en se promettant d'y retourner et de pousser un peu plus loin l'exploration.

Restent quelques souvenirs photo de la balade. Je n'avais pris que mon 50mm pour voyager léger mais ce fut suffisant.

 

Un peu plus de photos ici sur l'album Flickr (cliquez sur l'image)

AUTOME 2015 - SAINTE BAUME FORET ET CRETES

 

Merci de votre visite et belle semaine à tous!

 

Estelle Spaeth

Photos: novembre 2015, Sainte Baume