Comme vous avez pu le lire hier, j'ai eu la chance de rencontrer le campagnol amphibie (Arvicola sapidus).

Plus petit qu'un rat musqué ou ragondin, il est cependant plus gros qu'une souris et nage parfaitement bien (et vite!). C'est un de nos rares rongeurs aquatiques originaires de nos contrées (je rappelle que le ragondin a été introduit). En taille, on peut presque le comparer à un cochon d'inde nain avec une queue toute velue.

Il y a plein de choses à savoir sur l'espèce, si le coeur vous en dit, voici un dossier sympa concocté par le Groupe Mammalogique Breton: Campagnol amphibie (PDF). Il vous faudra juste veiller à lire les pages dans l'ordre (le document est sensé être imprimé en livret).

Campagnol amphibie

Dans son habitat: canaux, bords de rivière...

 

Campagnol amphibie

Campagnol amphibie

Campagnol amphibie

Campagnol amphibie

Campagnol amphibie

Campagnol amphibie, Var, Automne 2015

 

Nous l'avons regardé alors qu'il se nourrissait d'une brindille de végétal du canal dans lequel il se trouvait. Après être venu couper son morceau, il est allé manger sur la berge opposée et nous ne l'avons pas quitté des yeux. Il faut dire que c'est assez peu farouche, à condition que la situation lui convienne (calme, absence de chiens ou de foule, de bruit, etc).

Il est revenu manger au milieu du canal puis s'est finalement très rapidement éclipsé à la nage, le long de la berge d'en face. A tel point que nous n'avons pas su dire où il a disparu! Probablement dans un terrier dont l'entrée était sub-aquatique...

Une jolie rencontre, rare, car ce mammifère dépend beaucoup de la bonne qualité des eaux et est présent en populations faibles. Il bénéficie à tort parfois d'une mauvaise presse par méconnaissance. D'ailleurs, contrairement aux ragondins, il ne détruit pas les berges et contrairement au campagnol terrestre, il ne s'attaque pas aux cultures....

Bon dimanche à tous et merci de votre visite.

 

Estelle Spaeth